les aigles de rome Index du Forum les aigles de rome
Forum de l'alliance des Aigles de Rome du serveur Omikron d'Ikariam
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'HISTOIRE SANS FIN

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les aigles de rome Index du Forum >>> Politique extérieure >>> Ici, on parle de tout et de rien >>> Jeux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
burf
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 51

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 11:43 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

le concept est clair???


"Un jour, alors qu'il se baladait dans une prairie, Roy le troll...."

Il faut continuer l'histoire en incluant "taverne" et "bonnets"

bon courage ^^'
_________________
Nul ne persévère
Car chacun a son verre à sois


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 7 Mar - 11:43 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hoffman
Chef


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 47
Localisation: Lorient

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 18:03 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

tua une compagnie d'une dizaine de personnes et après ce festin il se rendit a la taverne des trolls et il commanda une bonnet rouge,.....

La suite avec hache et plume

C'est bon j'ai compris le concept?^^
_________________
Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre.
[Winston Churchill]


Revenir en haut
burf
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 51

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 20:55 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

Un jour alors qu'il se baladait dans une prairie, Roy le troll tua une compagnie d'une dizaine de personnes et après ce festin il se rendit à la taverne des trolls et il commanda une bonnets rouge. La serveuse, une magnifique amazone à la silhouette épurée se présenta à lui : "Le port d'arme est interdit dans notre établissement, surtout lorsqu'il s'agit d'une hache ensanglantée qui risquerait de salir notre magnifique moquette". Roy sorti alors et lança sa hanche en direction d'un arbre situé à une vingtaine de mètre où la hache se planta à quelques centimètres d'un nid d'oiseaux. De retour dans l'établissement, la serveuse qui l'attendait lui sorti "Ce sera tout ?"
- Je voudrais une entrecôte de mammouth également bien cuite s'il vous plait...
- Très bien je vous sers ça dans 20 minutes, veuillez prendre place..." dit l'amazone en sortant son calepin et son stylo plume de sa poche droite...

pfiou ! J'aurais galéré ! Bon, nouveaux mots : queue et Flandres ! Bonne chance !
_________________
Nul ne persévère
Car chacun a son verre à sois


Revenir en haut
hoffman
Chef


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 47
Localisation: Lorient

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 09:15 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

Un jour alors qu'il se baladait dans une prairie, Roy le troll tua une compagnie d'une dizaine de personnes et après ce festin il se rendit à la taverne des trolls et il commanda une bonnets rouge. La serveuse, une magnifique amazone à la silhouette épurée se présenta à lui : "Le port d'arme est interdit dans notre établissement, surtout lorsqu'il s'agit d'une hache ensanglantée qui risquerait de salir notre magnifique moquette". Roy sorti alors et lança sa hanche en direction d'un arbre situé à une vingtaine de mètre où la hache se planta à quelques centimètres d'un nid d'oiseaux. De retour dans l'établissement, la serveuse qui l'attendait lui sorti "Ce sera tout ?"
- Je voudrais une entrecôte de mammouth également bien cuite s'il vous plait...
- Très bien je vous sers ça dans 20 minutes, veuillez prendre place..." dit l'amazone en sortant son calepin et son stylo plume de sa poche droite...
Pendant qu'il se restaurait, Roy remarqua un client peu ordinanire il s'agissait d un renard a 6 queues. Ce renard le fixait depuis tout le repas. Après l'entrecote, Roy alla se coucher.
Le renard se leva en même temps que Roy et au momment ou Roy allait rentrer dans sa chambre le renard le saisit au niveau du mollet ( il y avait près de deux metre de différence entre roy et le renard).
Le renard le fixa pendant 10 secondes et lui dit
- Je sais qui tu est Roy, et j'ai pour toi une grande nouvelle
- A bon.... Mais pour l'instant je suis fatigué je voudrait aller me coucher et lache moi le mollet sinon....
- Ne me mennace pas Roy, je suis venu pour te dire que tu dois te rendre immédiatement dans les Flandres......

Fini a vore tour avec Bouc et aneaux
_________________
Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre.
[Winston Churchill]


Revenir en haut
burf
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 51

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 10:27 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

Un jour alors qu'il se baladait dans une prairie, Roy le troll tua une compagnie d'une dizaine de personnes et après ce festin il se rendit à la taverne des trolls et il commanda une bonnets rouge. La serveuse, une magnifique amazone à la silhouette épurée se présenta à lui : "Le port d'arme est interdit dans notre établissement, surtout lorsqu'il s'agit d'une hache ensanglantée qui risquerait de salir notre magnifique moquette". Roy sorti alors et lança sa hanche en direction d'un arbre situé à une vingtaine de mètre où la hache se planta à quelques centimètres d'un nid d'oiseaux. De retour dans l'établissement, la serveuse qui l'attendait lui sorti "Ce sera tout ?"
- Je voudrais une entrecôte de mammouth également bien cuite s'il vous plait...
- Très bien je vous sers ça dans 20 minutes, veuillez prendre place..." dit l'amazone en sortant son calepin et son stylo plume de sa poche droite...
Pendant qu'il se restaurait, Roy remarqua un client peu ordinanire il s'agissait d un renard a 6 queues. Ce renard le fixait depuis tout le repas. Après l'entrecote, Roy alla se coucher.
Le renard se leva en même temps que Roy et au momment ou Roy allait rentrer dans sa chambre le renard le saisit au niveau du mollet ( il y avait près de deux metre de différence entre roy et le renard).
Le renard le fixa pendant 10 secondes et lui dit
- Je sais qui tu est Roy, et j'ai pour toi une grande nouvelle
- A bon.... Mais pour l'instant je suis fatigué je voudrait aller me coucher et lache moi le mollet sinon....
- Ne me mennace pas Roy, je suis venu pour te dire que tu dois te rendre immédiatement dans les Flandres......
- Mais pourquoi Dois-je me rendre en Flandres ?
- Car tu cours un grand danger en restant ici ! Le massacre que tu as fait aujourd'hui a fait de toi la cible privilégiée du Duc de Bourgogne ! En fait, il attendait un bouc-émissaire pour pouvoir déclarer la guerre à la Flandres. Tu es originaire de cette contrée, n'est ce pas ? Dans ce cas, il faudra que tu soutiennes ton pays, que tu sauves les tiens. Il te faut également prévenir votre roi du complot qui se trame et de l'imminence du conflit. J'ai de nombreuses informations à communiquer à votre roi mais il me faudrait pouvoir les lui donner ; or avec mon apparence...
- Mais pourquoi ferais tu ça ?
- Parce que c'est le Duc qui m'a transformé ainsi ! Il a été corrompu par la magie noire en buvant une Tellen'du proposée par Belzebuth... depuis il est devenu le tyran qu'il est maintenant.
- Et quand bien même j'accepterais, comment pourrions nous nous rendre rapidement en Flandres ? Le Duc a dû avoir prévu son coup ?
- En effet ! Ses armées sont à la frontière de la Flandre aux dernières nouvelles. Mais ne t'inquiètes pas, je connais un moyen de transport ultra rapide : des anneaux de téléportation

- bon, et bien allons y alors !!
!
"


Bon, je suis sympa, je te laisse sur une continuité ouverte. Par contre, les mots... Courgette et thé

que la force soit avec toi !
_________________
Nul ne persévère
Car chacun a son verre à sois


Revenir en haut
zapp brannigan
diplomate


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 34
Localisation: Lorient

MessagePosté le: Lun 14 Mar - 13:06 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

Un jour alors qu'il se baladait dans une prairie, Roy le troll tua une compagnie d'une dizaine de personnes et après ce festin il se rendit à la taverne des trolls et il commanda une bonnets rouge. La serveuse, une magnifique amazone à la silhouette épurée se présenta à lui : "Le port d'arme est interdit dans notre établissement, surtout lorsqu'il s'agit d'une hache ensanglantée qui risquerait de salir notre magnifique moquette". Roy sorti alors et lança sa hanche en direction d'un arbre situé à une vingtaine de mètre où la hache se planta à quelques centimètres d'un nid d'oiseaux. De retour dans l'établissement, la serveuse qui l'attendait lui sorti "Ce sera tout ?"
- Je voudrais une entrecôte de mammouth également bien cuite s'il vous plait...
- Très bien je vous sers ça dans 20 minutes, veuillez prendre place..." dit l'amazone en sortant son calepin et son stylo plume de sa poche droite...
Pendant qu'il se restaurait, Roy remarqua un client peu ordinanire il s'agissait d un renard a 6 queues. Ce renard le fixait depuis tout le repas. Après l'entrecote, Roy alla se coucher.
Le renard se leva en même temps que Roy et au momment ou Roy allait rentrer dans sa chambre le renard le saisit au niveau du mollet ( il y avait près de deux metre de différence entre roy et le renard).
Le renard le fixa pendant 10 secondes et lui dit
- Je sais qui tu est Roy, et j'ai pour toi une grande nouvelle
- A bon.... Mais pour l'instant je suis fatigué je voudrait aller me coucher et lache moi le mollet sinon....
- Ne me mennace pas Roy, je suis venu pour te dire que tu dois te rendre immédiatement dans les Flandres......
- Mais pourquoi Dois-je me rendre en Flandres ?
- Car tu cours un grand danger en restant ici ! Le massacre que tu as fait aujourd'hui a fait de toi la cible privilégiée du Duc de Bourgogne ! En fait, il attendait un bouc-émissaire pour pouvoir déclarer la guerre à la Flandres. Tu es originaire de cette contrée, n'est ce pas ? Dans ce cas, il faudra que tu soutiennes ton pays, que tu sauves les tiens. Il te faut également prévenir votre roi du complot qui se trame et de l'imminence du conflit. J'ai de nombreuses informations à communiquer à votre roi mais il me faudrait pouvoir les lui donner ; or avec mon apparence...
- Mais pourquoi ferais tu ça ?
- Parce que c'est le Duc qui m'a transformé ainsi ! Il a été corrompu par la magie noire en buvant une Tellen'du proposée par Belzebuth... depuis il est devenu le tyran qu'il est maintenant.
- Et quand bien même j'accepterais, comment pourrions nous nous rendre rapidement en Flandres ? Le Duc a dû avoir prévu son coup ?
- En effet ! Ses armées sont à la frontière de la Flandre aux dernières nouvelles. Mais ne t'inquiètes pas, je connais un moyen de transport ultra rapide : des anneaux de téléportation
- bon, et bien allons y alors !!!"

Manque de chances, c'était l'heure de pointe sur les réseaux de la téléportation. Après une heure dans les bouchons de Reims, un agent leur fit remarquer qu'ils n'avaient pas mis leur ceinture. Ils les emmenèrent au poste.
Sur la route, ils rencontrèrent une sorcière qui s'éprit immédiatement du renard :
"J'aime tes queues touffues" qu'elle lui dit ! J'ai le pouvoir de changer le destin, et je vais vous aider !
Elle transforma l'agent en un cochon à six pattes avec un nez crochu, des pustules et une haleine à faire fuir un cafard.
En arrivant au poste, l'adjudant regarda le cochon, puis toisa longuement le troll et le renard, puis finit par s'exclamer :
"Vous avez ramené ma femme ! Merci mille fois, je croyais l'avoir égarée en allant faire les courses !"
Sur ce, il rentrèrent au poste, laissant nos chers amis libres comme l'air et seuls comme des glands.

ils se dirent "bon cette fois on met notre ceinture, hein?"
Et c'est à ce moment que la sorcière apparût :
"Pourquoi ne viendriez-vous pas vous cacher chez moi ? Je connais un excellent..." une branche tomba de l'arbre et l'écrasa.

Ils décidèrent finalement de reprendre la route à pied, s'enhardissant d'un gourdin à pointe qui passait dans le coin.
quand arriva un léprechaun : "Mais je vous connais, vous ! Vous êtes les fugitifs ! Venez donc vous réfugier chez moi, nous allons trouver un moyen de vous faire quitter le pays."

Sirotant un délicieux thé aux courgettes, il leur expliqua qu'ils pouvaient éviter les bouchons du périphérique en passant par une route nationale méconnue qu'il était en mesure de fabriquer grâce à un arc-en-ciel...

LA SUITE AVEC hippocampe ET polochon.
_________________
Je suis tout disposé à mettre vague après vague tous mes hommes à votre disposition, n'est ce pas messieurs?


Revenir en haut
Leto II Le Tyran
membre de l'alliance


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2011
Messages: 12

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 21:24 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

Un jour alors qu'il se baladait dans une prairie, Roy le troll tua une compagnie d'une dizaine de personnes et après ce festin il se rendit à la taverne des trolls et il commanda une bonnets rouge. La serveuse, une magnifique amazone à la silhouette épurée se présenta à lui : "Le port d'arme est interdit dans notre établissement, surtout lorsqu'il s'agit d'une hache ensanglantée qui risquerait de salir notre magnifique moquette". Roy sorti alors et lança sa hanche en direction d'un arbre situé à une vingtaine de mètre où la hache se planta à quelques centimètres d'un nid d'oiseaux. De retour dans l'établissement, la serveuse qui l'attendait lui sorti "Ce sera tout ?"
- Je voudrais une entrecôte de mammouth également bien cuite s'il vous plait...
- Très bien je vous sers ça dans 20 minutes, veuillez prendre place..." dit l'amazone en sortant son calepin et son stylo plume de sa poche droite...
Pendant qu'il se restaurait, Roy remarqua un client peu ordinanire il s'agissait d un renard a 6 queues. Ce renard le fixait depuis tout le repas. Après l'entrecote, Roy alla se coucher.
Le renard se leva en même temps que Roy et au momment ou Roy allait rentrer dans sa chambre le renard le saisit au niveau du mollet ( il y avait près de deux metre de différence entre roy et le renard).
Le renard le fixa pendant 10 secondes et lui dit
- Je sais qui tu est Roy, et j'ai pour toi une grande nouvelle
- A bon.... Mais pour l'instant je suis fatigué je voudrait aller me coucher et lache moi le mollet sinon....
- Ne me mennace pas Roy, je suis venu pour te dire que tu dois te rendre immédiatement dans les Flandres......
- Mais pourquoi Dois-je me rendre en Flandres ?
- Car tu cours un grand danger en restant ici ! Le massacre que tu as fait aujourd'hui a fait de toi la cible privilégiée du Duc de Bourgogne ! En fait, il attendait un bouc-émissaire pour pouvoir déclarer la guerre à la Flandres. Tu es originaire de cette contrée, n'est ce pas ? Dans ce cas, il faudra que tu soutiennes ton pays, que tu sauves les tiens. Il te faut également prévenir votre roi du complot qui se trame et de l'imminence du conflit. J'ai de nombreuses informations à communiquer à votre roi mais il me faudrait pouvoir les lui donner ; or avec mon apparence... 
- Mais pourquoi ferais tu ça ?
- Parce que c'est le Duc qui m'a transformé ainsi ! Il a été corrompu par la magie noire en buvant une Tellen'du proposée par Belzebuth... depuis il est devenu le tyran qu'il est maintenant.
- Et quand bien même j'accepterais, comment pourrions nous nous rendre rapidement en Flandres ? Le Duc a dû avoir prévu son coup ?
- En effet ! Ses armées sont à la frontière de la Flandre aux dernières nouvelles. Mais ne t'inquiètes pas, je connais un moyen de transport ultra rapide : des anneaux de téléportation 
- bon, et bien allons y alors !!!"

Manque de chances, c'était l'heure de pointe sur les réseaux de la téléportation. Après une heure dans les bouchons de Reims, un agent leur fit remarquer qu'ils n'avaient pas mis leur ceinture. Ils les emmenèrent au poste.
Sur la route, ils rencontrèrent une sorcière qui s'éprit immédiatement du renard :
"J'aime tes queues touffues" qu'elle lui dit ! J'ai le pouvoir de changer le destin, et je vais vous aider !
Elle transforma l'agent en un cochon à six pattes avec un nez crochu, des pustules et une haleine à faire fuir un cafard.
En arrivant au poste, l'adjudant regarda le cochon, puis toisa longuement le troll et le renard, puis finit par s'exclamer :
"Vous avez ramené ma femme ! Merci mille fois, je croyais l'avoir égarée en allant faire les courses !"
Sur ce, il rentrèrent au poste, laissant nos chers amis libres comme l'air et seuls comme des glands.

ils se dirent "bon cette fois on met notre ceinture, hein?"
Et c'est à ce moment que la sorcière apparût :
"Pourquoi ne viendriez-vous pas vous cacher chez moi ? Je connais un excellent..." une branche tomba de l'arbre et l'écrasa.

Ils décidèrent finalement de reprendre la route à pied, s'enhardissant d'un gourdin à pointe qui passait dans le coin.
quand arriva un léprechaun : "Mais je vous connais, vous ! Vous êtes les fugitifs ! Venez donc vous réfugier chez moi, nous allons trouver un moyen de vous faire quitter le pays."

Sirotant un délicieux thé aux courgettes, il leur expliqua qu'ils pouvaient éviter les bouchons du périphérique en passant par une route nationale méconnue qu'il était en mesure de fabriquer grâce à un arc-en-ciel..


Non mécontent de ce repos fortuit, nos valeureux compagnons recommencèrent leur périple vers la Flandre. 


Leur nouvel ami le léprechaun, Barbichrouss O'Souliédor c'est ainsi qu'il se nomme, fabriqua donc une petite route arc en ciel, mais tout de même assez large pour Roy et sa hache qui brillai d'une étrange lueur, qui dans un air hébété marchait tout droit sans voir où la route le menait pendant que le messager à six queues, fourbe fidèle à sa nouvelle peau tenta de détrousser Barbichrouss. 
Sachez que toucher l'or d'un Léprechaun est formellement déconseiller ! Alors le voler... Le nain Irlandais entra dans une colère noir, son arc en ciel devint couleur ébène, les nuages commencèrent à tourbillonner, de plus en plus fort, Roy sorti de ses rêves d'amazone, de boissons et de luxure, saisi le renard et sauta dans le vide! 
Ils n'échappèrent du maelström que de justesse et doivent leurs survit qu'a l'apparition miraculeuse d'un polochon géant !! Miraculeuse ? Eh bien non ! Rappelez vous la sorcière qui leur a dit : "J'ai le pouvoir de changer le destin, et je vais vous aider !"


En sortant tant bien que mal des plis et replis de l'édredon, Roy trouva une lettre dans une bouteille, seller par un seau en forme de pompe biologique bi-valvaire (soit un coeur !).
Ne sachant pas lire, Roy prit la bouteille et la lanca très haut dans le ciel de colère contre le nabot, mais voici ce qu'elle disait :


A mon très cher Renard,


Tout d'abord je te pardonne de m'avoir abandonné près de l'arbrassomeur, je sais que mon physique peu gêner,
Ensuite, sache que mon amour pour toi, ma lubie pour tes queues, m'a pousser à vendre mon âme au Diable et à présent je demeure dans la hache de ton compagnon, je te protégerais tant que tu seras près de l'autre nigaud.
Et enfin, je garde le meilleur pour la fin, sache que tu vas être papa ! Ou plutôt devrai-je dire maman, car tel un hippocampe, tu vas mettre au monde nos petits, et ce plus vite que tu ne le crois!


Adieux mon amour"


Mais Jamais ne sera lu cette lettre.


Continuez avec "prophétie" et " législation" Est-ce correct pour mon premier essai? 
_________________
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace

Ralph Waldo Emerson


Revenir en haut
zapp brannigan
diplomate


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 34
Localisation: Lorient

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 11:18 (2011)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN Répondre en citant

A ces mots, le renard ne se sentit plus de joie, il ouvre un large bec, et laisse tomber une sorte de gélatine verdâtre. Le visqueux s'agglutina immédiatement à une des queues du renard.
Celui-ci tenta, en vain, de le retirer, mais le liquide s'accrochait au renard tel une sangsue à un bras d'amérindien.
Ils reprirent la route, se disant qu'ils finiraient bien par trouver de quoi il s'agissait et surtout un moyen de s'en débarrasser.
La route jusqu'à la frontière des Flandres fut longue, monotone, et ennuyeuse : quelques garnisons par-ci, quelques coups de hache par-là.
Arrivés au garde-frontière, le douanier les reconnut et appela du renfort. En vain : le cri du cor de ralliement fut rompu par le bruit du sang et des organes s'éparpillant de-ci de-là et ils entrèrent en Flandres.

"Nous devrions chercher une auberge pour nous accorder un repos bien mérité !" dit le renard.
Ils arrivèrent dans le coffee-shop le plus classieux d'Anvers, qui proposait tous genre de remèdes pour guérir la douleur, des antidépresseurs, des onguents, et demandèrent une chambre pour la nuit.
Accoudés au comptoir et dégustant quelques spécialités locales, ils furent interpellés par un hobbit manchot borgne et unijambiste.
"Vous êtes de la Comté ? Peut-être connaissez-vous mon pote Frodon aux Neuf-doigts ?"
"Non, répondit le renard, mais nous connaissons Frodon et il n'a pas perdu qu'un doigt, il a perdu la testicule gauche, une histoire d'anneau qui restera un mystère dans les annales. On soupçonne un certain Gollum..."
"Oui, rétorqua le hobbit. On dit qu'il aurait eu une liaison avec Gollum et que cela aurait donné une sorte de pâte visqueuse verte, un peu comme vous avez là, monsieur."
"Vous voulez dire que cette chose est vivante?"
"Affirmatif ! Aussi sûr que l'ogre qui vient de rentrer va bouffer le gamin turbulent là-bas ! Mais la Chose n'a pas encore atteint l'état de conscience..."
"Haaa ! Voila qui explique bien des choses !"
"Il se nourrit exclusivement de sang, mais vous ne craignez rien, il n'avale qu'un demi-centilitre toutes les quinze heures."
"Voila qui me rassure, répondit le renard..."
"Me permettrez-vous de vous inviter dans mon trou pour boire un godet et analyser la chose?"
"Mais avec joie, et si par hasard vous trouviez un moyen de m'en débarrasser ce serait avec joie!"

Ils arrivèrent dans le trou du hobbit. celui-ci leur offrit une bière aux asperges et commença a procéder aux expériences sur le truc vert.
Liqueur de Fehling, OK, acide sulfurique, OK, combustion, OK, test à la pisse, OK, test d'ADN O..... ooooh ! voila qui est intéressant !!!

"Que se passe-t-il ? demandèrent à l'unisson Roy et le renard."
"Eh bien... l'analyse d'ADN confirme que vous êtes de la même famille..."
"QUOI ? Mais c'est impossible ! répondit le renard. Aucun renard ne s'est jamais accouplé avec un ver de vase ou autre invertébré !!! A part mon grand-oncle Hazzan, mais lui il était un peu... bref ! Vous dites qu'il s'agit de..."
"...Votre fils, oui, répondit le hobbit !"
"OUI, s'élança la hache qui se mit à scintiller dans les airs. Il s'agit bien de notre..."

Le hobbit prit peur et envoya quelques flèches dans la gueule de la hache, qui la ferma finalement.

"Bon bref, normalement, selon les anciens rites lunaires remodifiés à l'arrangement des prêtres de l'Eglise Sciatique Desoxharibonucléique de la Sixième Vertèbre du Saint-Crucifix (aussi nommé Fix en croix par les camés) de l'Ordre de la Prophétie de la Confrérie de la Magie de la Législation, dans leur vingt-troisième bible page 43 des Editions Gutemberg, verset 12, alinea 8b, l'accès de cette chose à l'état de conscience, la séparant de son géniteur, devrait se faire dans trois secondes."

trois secondes plus tard, le liquide visqueux se transforma en un corps humain, avec un casque noir, une cape noire, une armure noire, des gants noirs, des bottes noires, un pantalon rose, et une petit bâton noir de 15 cm dans la main droite.
Il regarda attentivement le loup, le renard et la belette, puis le renard à six queues et l'ogre, et brandit son petit bâton, qui, comme par magie, s'allongea d'un long filet rouge transparent, tel une lame.
Il s'approcha du renard en s'écriant "sang, sang, sang... bwaaaaaaaaaah"

Le renard saisit un sabre qui venait d'entrer chez le hobbit, et ils se battirent des heures durant.
S'accordant un moment de répit, le grand méchant noir s'exclama :
"Tu ne peux me vaincre, je suis supérieur à toi !" Il donna un coup, le renard parvint à parer mais la violence du coup projeta son sabre sur le pélican rose qui fumait une clope en regardant par la fenêtre.
Notre ami Roy sortit en s'écriant "manger volaille !!!!"

A terre, le renard profita des dernier moments qui lui restaient à vivre pour dire au méchant :
"Avant que tu ne me tues, il faut que tu saches... je suis... ton père..."
"PAPAAA ! Mais pourquoi tu ne m'a pas dit ça plus tôt ?"
"parce que Roy avait faim..."

-- LA SUITE AVEC : anosognosie ET typhus. Smile
_________________
Je suis tout disposé à mettre vague après vague tous mes hommes à votre disposition, n'est ce pas messieurs?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:07 (2018)    Sujet du message: L'HISTOIRE SANS FIN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les aigles de rome Index du Forum >>> Politique extérieure >>> Ici, on parle de tout et de rien >>> Jeux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo